L'école Hazawa, située au Japon, marque la fin de la frontière entre le réel et l'irréel.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gustav Alan Luther

Aller en bas 
AuteurMessage
Gustav Alan Luther
Elève à Hazawa School
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de Personnage
Pouvoir :
Côté coeur:
Classe: Aucune

MessageSujet: Gustav Alan Luther   Jeu 5 Fév - 20:10

Mon personnage

Nom : Luther
Prénom : Gustav Alan
Surnom : Il se fait le plus souvent appeler par son deuxième prénom, Alan.
Âge : 17 ans
Race : Revenant? (si possible, il ne sera pas très différent d‘un être humain, sauf qu‘il ne vieillit pas mais ça se voit pas pour l‘instant, c‘est juste pour mon histoire)
Statut : Élève

Description physique : [minimum 3 lignes] Alan est plutôt petit pour son âge, il n’a pas non plus la carrure d’un grand sportif. Sa peau est si claire qu‘il semble pouvoir devenir transparent, ses cheveux très fin, d’un châtains tirant sur le blanc tombent sur ses yeux noisette d’une pâleur surprenante. Il porte en général des vêtements simple, très amples, le plus souvent chemise, blouson et jeans. Il a toujours une écharpe ou un foulard autour du cou, il ne s’en séparerait pas même s’il était sur la plage d’une île tropicale en plein soleil a midi.
Caractère : [minimum 2 lignes] Alan est très calme, il est difficile de l’énerver et les rares fois où cela arrive, il préférera jouer l’indifférence plutôt que de s’empêtrer dans des joutes inutile. Cela peut passer pour de la lâcheté, mais il s’en moque, cela ne l’intéresse pas, et quand quelque chose ne l’intéresse pas, mieux vaut essayer de faire entrer un éléphant dans une boite a pizza que le faire changer. L’inertie est son domaine, le je-m’en-foutisme sa religion. Alan peut sembler distant, voire mesquin au premier abord, mais il ne faut pas longtemps pour voir qu’il n’en est rien, il se montre ouvert et agréable avec les personnes qu’il estime, aime rire et s’amuser et n’hésite pas à aider s’il y a besoin.
Qualités : [minimum 3] Il est observateur et à l’écoute des autres. Sérieux et travailleur en cours, dans les matières qui l’intéresse, notamment la musique et les sciences, ses passions. Il sait gérer les situations même inattendues en gardant la tête à peu prés froide, se servant de raisonnements rationnels et logiques pour s’en sortir.
Défauts : [minimum 3] Il a beau être à l’écoute des gens, quand il s’agit de communiquer il n’est pas toujours très doué, il fait souvent des bourdes et répond parfois sur un ton beaucoup plus cassant qu’il ne l’aurait. En un mot, il est maladroit. De plus, les raisonnements rationnels et logiques, c’est bien, mais ça ne marche pas à tous les coups, surtout dans un monde où règne la magie.
Particularité : [tatouage, piercing ...] Son cou présente des marques très visible, et apparemment récentes. Deux coupures profondes et parallèles sans doute faites avec un couteau

Histoire : [minimum 5 lignes]
Là où tout commença, ou plutôt, s’arrêta
18h30, la nuit tombait sur Nagoya, une ville à l’est de Tokyo, comme chaque jeudi, Alan, 16 ans, rentrait de son cours de violon, des notes pleins la tête. Il parcourait les rues qu’il connaissais par cœur, car il avait beau sembler venir d’un continent lointain, c’était bien un enfant du pays. Ses parents venant de la lointaine Allemagne mais étaient tomber amoureux de cette île il y a bien longtemps. Alan n’avait jamais vu le pays de ses ancêtres et s’en moquait, il était bien ici, avec ses amis, ses ennemis, ses parents, sa musique, bref, sa petite vie tranquille. Il n’aspirait qu’à une chose, réussir à entrer dans la très sélective pension Hitaïchi, décrocher son diplôme, travailler dans un bureau, avoir une femme, deux enfants, un garçon et une fille, un chien, un chat et un amant, la vie parfaite. La magie? Le paranormal? Dieu? Comment les gens peuvent-ils y croire? Ce que la science n’a pas encore expliqué elle l’expliquera un jour. Pour croire aux lapins qui sortent des chapeaux et aux serpents qui parlent il faut être soit fou, soit désespérés.
Alan tourna a un angle, droit devant, une belle maison l’attendait, au rez-de-chaussée, la fenêtre de la cuisine était illuminé, il voyait déjà sa mère le saluer et appeler son père et son petit frère pour manger le dîner qu’elle venait juste de terminer, en commentant les terribles nouvelles du journal télévisé. Puis il irait travailler dans sa chambre, un mp4 vissé sur les oreilles, finirait la journée avec une bonne douche et quelques pages d’un manga ou d’un DVD.
20h50: « Allo?! La police?! Je suis très inquiète mon fils n’est pas rentrés!!! Cela fait trois heures qu’il devrait être là! »
« Calmez-vous, madame, trois heures ce n’est pas beaucoup, il est peut-être chez un am… »
« J’ai appelé tous ses amis! Ses professeurs, la familles, je l’ai appeler des dizaines de fois, laisser des messages, il aurait du répondre, il répond toujours… »
« Je suis désolé, madame, mais la fugue ne peut être enregistrer qu’après au moins douze heures… »
« Alan n’aurait jamais fugué! Il faut faire quelque chose je vous en prie… »
« Vous n’y êtes pour rien, madame, vous savez les jeun… » Surprise, la policière entendit la personne au bon du fils raccrocher.
La famille Luther n’attendit pas, ils demandèrent de l’aide aux voisins, ici tout le monde connaissait Alan, fuguer n’était pas dans son tempérament « Trop fatiguant… » Aurait-il dit avec un sourire moqueur si on lui en avait parler.
Il ne fallut pas longtemps pour trouver, juste au bout de la rue, son coffret à violon.
Et du sang.
La police fut rapidement sur les lieux, des affiches fut placardées partout, des appels a témoins, les parents d’Alan passèrent à la télé pour supplier le kidnappeur. La famille Luther étant aisée, on attendait une demande de rançon, mais rien ne vient, les semaines et les mois de nuits blanches se suivirent.

J’ai rêvé que j’était mort

5 mois 2 semaines 3 jours et un appel téléphonique que plus personnes n’attendait
« On l’a retrouvé, il est vivant, il va bien »
Quelques minutes plus tard les Luther étaient à l’hôpital, on les prévient que le garçon était sous le choc, qu‘il presque tout oublier de ces derniers mois et qu’il refusait qu’on le touche, sans doute à cause des violences qu‘il avait subit, mais que l’examen sommaire qu’il avait eu ne montrait aucune blessures graves. Quand ils entrèrent dans sa chambre, Alan leur fit un faible sourire, son draps, remonter jusqu’au cou, était aussi blanc que lui, il ne l’était pas autant avant, sa peau n’était pas aussi glacée non plus, mais, trop content de l’avoir retrouvé, on y prêta pas attention.
Il pu rentrer chez lui le lendemain, avec un suivi psychologique, certains s’étonnèrent de sa nouvelle apparence, et de se foulard qu’il portait en permanence et réajustait sans cesse, mais ce fut attribué à ce drame, dont le coupable était toujours inconnu. Qui qu’il soit, il n’avait laisser aucune preuve, et même si Alan savait qu’il avait vu son visage, il n’arrivait pas à s’en souvenir, plus il essayait de s’en souvenir, plus ces images le fuyait, comme si cela sortait d’un rêve. Mais les marques sur son cou prouvaient bien que cela c’était réellement passé, et qu’il y avait là quelque chose de vraiment anormal. Comme tout le monde, il avait eu des cours de science, il connaissait ces artères qui, si elles sont ouvertes, font se vider de son sang en quelques minutes. Dans ce cas, comment pouvait-il avoir survécu? Et malgré tout ce qu’il connaissais, tout ce qu’il avait appris, il ne pouvait se posait cette question qui lui glaçais les os, « Suis-je encore en vie? »
Cette question ne pouvait rester sans réponses, il fit des recherches sur internet et, entre les histoires de fantômes et d’extraterrestre, trouva une annonce qui semblait un minimum plus pertinente, un pensionnat qui apparemment accueillait des individus un peu spéciaux, il posa sa candidature, espérant pouvoir comprendre.

Ma famille

Nom : Luther
Prénom : Tomas Erwin
Surnom : Toto
Âge : 14 ans
Lien avec votre personnage : Petit frère

IRL

Âge : 20 ans
Ta présence sur le forum : 7/7 jours
Lien vers ta signature du Règlement :
Comment as-tu connu le forum ? : J’ai parcouru des dizaines de pages en maudissant tous ces forums sur harry potter et j’ai finis par en trouver un d’intéressant ^^
As-tu lu le Règlement ? : Validé par Masaki
Des idées pour améliorer le forum ? : Peut-être un fond un peu moins gris-souris-unis, mais bon si le forum était pas bien je serais pas là : p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masaki Hazawa
Directeur d'Hazawa School & Fondateur du Forum
avatar

Messages : 475
Date d'inscription : 21/01/2009

Feuille de Personnage
Pouvoir : Lire dans les pensées
Côté coeur: Libre
Classe: Aucune

MessageSujet: Re: Gustav Alan Luther   Jeu 5 Fév - 20:21

Tout d'abord, bienvenue parmis nous !
J'espère que tu passeras de bons moments en notre compagnie ! Wink
Ta présentation est super, pour le lien vers la signature, ce n'est pas grave ! =)
Tu es validé ! Wink
Bon jeu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hazawa-school.superforum.fr
 
Gustav Alan Luther
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après Haiti,Cuba,Sauve qui peut à la Nouvelle Orléans avant l'arrivée de Gustav
» Alan Kesey [terminé]
» Alan Humphries
» ALAN LANGFORD
» THE ALAN PARSONS PROJECT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hazawa School :: Réglement & Présentation :: Présentation :: Présentations Validées-
Sauter vers: